Installation d'un serveur de virtualisation

Publié le 16/11/2020 Maj le 31/05/2021

Linux/Debian

Je vais vous expliquer comment installer et paramétrer le serveur de virtualisation Proxmox VE.

Présentation

Qu’est-ce que Proxmox VE?

Proxmox VE est un système d’exploitation basé sur Debian et spécialisé dans la virtualisation. Ainsi, vous pouvez avoir un serveur physique qui contient plusieurs serveurs virtuels.

Mais quelle est l’utilité?

L’intérêt et de pouvoir faire fonctionner sur une seule machine des services qui ne sont pas forcément compatibles entre eux, d’optimiser l’utilisation de votre serveur en utilisant un maximum sa puissance et surtout vous pouvez faire des essais et des tests sans risquer de mettre en panne l’ensemble des services.
En effet, il est facile de faire des sauvegardes et de restaurer un serveur virtuel. Il est également possible de le cloner afin de faire des tests sur le clone sans compromettre le serveur en production.


Récupération des sources :

Que vous installiez depuis un DVD gravé ou avec une clé USB bottable, les fichiers se téléchargent ici : iso-image-proxmox-ve.

  • Installation depuis un DVD : Gravez l’image sur un DVD vierge.
  • Installation depuis clé USB bootable : Il faut créer une clé bootable (Attention : UNetbootin et Rufus ne fonctionnent pas).
    Pour les Windowsiens, le wiki de proxmox conseille l’utilisation de SUSE Studio ImageWriter ou de OSForsenics USB mais il est nécessaire de remplacer l’extension « .iso » en « .raw ».

Vous pouvez également, si vous êtes sous Linux Mint comme moi, utiliser l'outils Créateur de Clé USB.

Installation

On lance le serveur/PC et on boot sur le DVD ou la clé USB bootable.

En général, il suffit d'appuyer, au lancement de la machine, sur la touche Tab ou F12 selon les cartes mères pour choisir de démarrer sur le lecteur de disque ou la clé USB.

Une fois le support d'installation lancé, choisissez avec les flèches de direction « Install Proxmox VE » puis appuyez sur la touche Entrée

accueilProxmox.png

Laissez l’écran défiler

Puis validez la licence en cliquant sur « I agree » :

Choisissez le disque d’installation

Personnellement, j’ai laissé le disque par défaut. Mais en cliquant sur la petite pyramide inversée, vous verrez la liste des disques dures disponibles sur la machine et vous pourrez choisir celui qui vous convient.

Quant aux « options », elles permettent de modifier le type de la partition. J’ai également laissé par défaut en « ext4 », il ne vaut mieux pas y toucher à moins que vous sachiez ce que vous faites.

Rien de très compliqué – Tapez France dans Country, puis Europe/Paris et French

Une étape importante, puisqu’il s’agit de choisir le mot de passe et d’indiquer l’adresse mail de l’administrateur :

Je vous conseil d’utiliser un mot de passe compliqué avec au moins une dizaine de caractères et combinant des lettres majuscules/minuscules, des chiffres et même des caractères spéciaux.

Cette page peut effrayer au premier abord et pourtant… tout a été ajouté de façon automatique et vous ne devriez rien avoir à toucher à part le « Hostname ». Il s’agit du nom de domaine, vous pouvez mettre ce que vous voulez. Mais si vous possédez un nom de domaine, celui-ci s'enregistre de façon inversée.

Si votre domaine est : mondomaine.amoi.com, il faut noter : com.amoi.mondomaine

Notez l’adresse IP, « IP¨Address », elle nous sera utile pour accéder à l'interface web une fois l'installation terminée.

Cliquez sur Install pour lancer l'installation :

Installation en cours :

Cliquez sur Reboot pour redémarrer et ainsi finaliser l'installation.

N'oubliez pas de retirer la clé USB bootable sous peine de redémarrer sur le menu d'installation.

Un petit aperçu de GRUB, si vous ne faites rien, Proxmox va démarrer au bout de quelques secondes, ou vous pouvez appuyer sur la touche Entrée pour accélérer (un peu) les choses :

L'installation est terminée mais pas encore finalisée.

Connectez vous avec l'utilisateur root et le mot de passe choisis tout à l'heure.

Pour que Proxmox VE puisse se mettre à jour un minimum sans payer de licence professionnel, il faut modifier sources.list

nano /etc/apt/sources.list

et y ajouter en fin de ligne :

# PVE pve-no-subscription repository provided by proxmox.com,
# NOT recommended for production use
deb http://download.proxmox.com/debian/pve buster pve-no-subscription

Ctrl+X pour valider et fermer.

Votre fichier devrait ressembler à ça :

Enfin, pour éviter les erreurs lors des mise à jour, il faut désactiver les paquets payants.
Pour cela, modifions pve-enterprise.list

nano /etc/apt/sources.list.d/pve-enterprise.list

Commentez la ligne présente en ajoutant un #:

Ctrl+X pour valider et fermer.

Et voila, proxmox est installé et pret à être utilisé.

En tapant l'adresse IP relevée plus haut, vous aurez accès à l'interface Web de proxmox.

Articles qui peuvent vous intéresser

Publié le 4/01/2021

Linux/Debian, Raspberry Pi

Sauvegarder automatiquement la carte SD d'un Raspberry Pi

Pour sauvegarder le système d'un raspberry pi, c'est facile...
Eteignez-le, retirez la carte SD et faites une copie de son contenu avec WinDiskImager par exemple

C'est peut-être facile, mas cette méthode est lourde et nécessite d'éteindre le Pi.

Hors, ces micro-ordinateurs sont souvent utilisés en tant que serveur, et un serveur, ben c'est mieux de ne pas avoir à l'éteindre.

Je vais donc vous présenter une méthode pour sauvegarder le contenu d'une carte SD de Raspberry pi à distance via le réseau.


Lire la suite...
Publié le 14/09/2020

Linux/Debian, Raspberry Pi

Installer raspbian sur Raspberry Pi

Pour installer Raspbian sur un Raspberry Pi, il était nécessaire de télécharger l'image du système puis, soit de passer par une application comme win32DiskImager, Balena etcher ou Rufus sur Windows ou bien via des lignes de commandes sous Linux.

Tout celà est révolu car Raspberry.org propose désormais un outil compatible Mac, Windows et Linux appelé Raspberry Pi imager.


Lire la suite...
Publié le 8/09/2020

Linux/Debian

Linux Mint – Créer une clé multiboot avec Ventoy

Ventoy est un outil très pratique qui permet de créer rapidement une clé multi boot.

Entendez par là, que Ventoy créé une clé USB bootable dans laquelle vous pouvez mettre les ISOs de vos outils préférés par un simple copier/coller.
Le gros intérêt est que vous pouvez très facilement mettre à jour ces ISOs en remplaçant ceux qui sont obsolètes.


Lire la suite...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d'audience. Fermer